Bien que tous les pas de la danse classique doivent d'abord être maîtrisés sur la " demi-pointe ", le travail sur pointes est inséparable à l'idée qu'on se fait de la ballerine.  Lorsqu'elle a suffisamment développé sa force musculaire et qu'elle possède une bonne posture, elle peut entamer (suivant l'avis du professeur) le travail des pointes.  Une attention particulière est portée à l'alignement des pieds et des chevilles, à l'extension des jambes, au placement du bassin et à l'équilibre.  Le travail des pointes est un complément aux leçons régulières et est enseigné avec soin pour éviter les blessures. Monter sur pointes n'est pas conseillé avant l'âge de 9-10 ans et se fait après avoir acquis de solides bases techniques et une très bonne conscience de son corps et de ses possibilités. 
Création web : Marcel Contant / Hébergement : VISION3MC (Multimedias) Inc. Le Ballet Théâtral de Montréal (BTM) © 2015 Tous droits réservés
H o r a i r e   e t   t a r i f